• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La microbiologiste Hélène Bierne lauréate 2015 de la Fondation iXCore pour la Recherche

Après avoir majoritairement soutenu depuis sa création des chercheurs dans le domaine de l’optique, la Fondation d’entreprise iXCore pour la recherche récompense en 2015 deux biologistes : Hélène Bierne de l'Inra et Arnaud Echard de l’Institut Pasteur

Hélène Bierne, Micalis. © Inra, B. Nicolas
Mis à jour le 31/03/2016
Publié le 31/03/2016

Le groupe iXCore est, à travers sa filiale iXBlue, une entreprise industrielle spécialisée dans les technologies de positionnement de très haute précision et d’imagerie en environnements difficiles. Il prend par ailleurs des participations dans des entreprises de biotechnologies et du secteur informatique.

La Fondation iXCore pour la Recherche, présidée par le physicien Alain Aspect, sélectionne chaque année depuis 2006 des chercheurs confirmés dont les travaux sont de tout premier plan. Elle ambitionne par son action de faciliter les conditions d’exécution de leurs activités, et notamment de leur donner davantage de réactivité.

Hélène Bierne est chercheur au sein de l’Institut Micalis (UMR Inra-AgroParisTech) dont elle dirige l’équipe « Epigénétique et Microbiologie Cellulaire ». Elle est récompensée pour ses travaux sur l’étude des mécanismes de contrôle de l’expression des gènes des cellules de mammifères par des bactéries pathogènes, et notamment le rôle des régulations épigénétiques. Ses résultats, qu’elle a initiés dans le laboratoire du Pr. Pascale Cossart à l’Institut Pasteur, ont révélé qu’une bactérie est capable de manipuler directement la machinerie de remodelage de la chromatine dans le noyau des cellules infectées pour contrôler la réponse immunitaire. Ses recherches ont également mis en lumière un nouveau régulateur épigénétique humain, le compacteur de chromatine BAHD1, et de nouvelles protéines de l’immunité impliquées dans la réponse des cellules épithéliales aux infections bactériennes : les interférons de type III.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Microbiologie et chaîne alimentaire
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas

Chronologie des découvertes

2009 : Découverte du compacteur de chromatine BAHD1, grâce à l’étude d’une protéine (LntA) de la bactérie pathogèneListeria

  • Human BAHD1 promotes heterochromatic gene silencing. Proc Natl Acad Sci U S A. 2009 Aug 18;106(33):13826-31. Lien PubMed

2011 et 2014 : Identification du mode d’action de la nucléomoduline LntA deListeria, comme inhibiteur bactérien de BAHD1

  • A bacterial protein targets the BAHD1 chromatin complex to stimulate type III interferon response.Science. 2011 Mar 11;331(6022):1319-21. Lien PubMed
  • Structural basis for the inhibition of the chromatin repressor BAHD1 by the bacterial nucleomodulin LntA.MBio. 2014 Jan 21;5(1):e00775-13. Lien PubMed

2012 et 2014 : Mise en évidence de l’implication des interférons de type III dans la réponse des cellules épithéliales à divers pathogènes

  • Activation of type III interferon genes by pathogenic bacteria in infected epithelial cells and mouse placenta. PLoS One. 2012;7(6):e39080. Lien PubMed
  • Diverse intracellular pathogens activate type III interferon expression from peroxisomes. Nature Immunol. 2014 Aug;15(8):717-26. Lien PubMed

2015 et 2016 : Démonstration du rôle de BAHD1 dans les modifications épigénétiques et lesmécanismes de contrôle de la cholestérolémie et de la prise de poids

  • Overexpression of the Heterochromatinization Factor BAHD1 in HEK293 Cells Differentially Reshapes the DNA Methylome on Autosomes and X Chromosome. Front Genet. 2015 Dec 1;6:339. Lien PubMed
  • Role of the BAHD1 Chromatin-Repressive Complex in Placental Development and Regulation of Steroid Metabolism. PLoS Genet. 2016 Mar 3;12(3):e1005898. Lien PubMed