• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Pascale Chavatte-Palmer est élue à la présidence de la société internationale de technologie de l'embryon

Pascale Chavatte-Palmer, directrice de recherche au sein de l'unité mixte de recherche de biologie du développement et de la reproduction, est élue vice-présidente de la société internationale de technologie de l'embryon, dont elle assurera la présidence à partir de janvier 2019. Cette haute distinction fait honneur à l'engagement de la chercheuse au sein de cette "société savante" et à ses travaux sur les clones bovins et sur les conséquences à long terme des biotechnologies de l’embryon chez le cheval

Lors de la conférence IETS 2018, à Bangkok, Daniel F. Salamone (Université de Buenos Aires) a annoncé l'élection de Pascale Chavatte-Palmer comme vice-présidente, un statut transitoire, qui préfigure sa prise de fonction en tant que présidente de l'IETS à partir de janvier 2019, pour deux ans. © IETS
Mis à jour le 30/01/2018
Publié le 30/01/2018

Logo de l'IETS. © Inra, IETS
© Inra, IETS
La société internationale de technologie de l'embryon (IETS), créée en 1974 à Denver, dans le Colorado, est un forum d'échange entre professionnels praticiens, scientifiques, éducateurs, autorités en charge de la réglementation, éleveurs, laboratoires pharmaceutiques, fournisseurs d'équipements, et étudiants. Son objectif est de promouvoir la science de l'embryon animal grâce à la diffusion des résultats scientifiques et la formation. La démarche repose sur une recherche de l'excellence en matière d'éducation, la garantie d'une approche éthique et l'ouverture à la coopération avec d'autres organisations ayant des objectifs similaires. Les membres de cette "société savante" sont des professionnels de la pratique du transfert d'embryons dans diverses espèces et des chercheurs dans les domaines de la production embryonnaire, la transgénèse, le clonage, les mécanismes de régulation du développement de l'embryon et le développement après le transfert embryonnaire. Les espèces étudiées comprennent les animaux domestiques et de laboratoire, ainsi que les espèces menacées. Au-delà des coopérations entre le réseau des membres, l'IETS organise chaque année une conférence internationale et apporte son expertise à différents organismes internationaux, dont l'OIE (Office international des épizooties), en matière de prévention des maladies infectieuses en lien avec le transfert d’embryon, le clonage ou la transgénèse. 

 

Clonage chez le lapin. Embryon au stade 8 cellules, résultant d'un clonage par transfert de noyau.. © Inra, CHESNE Patrick
© Inra, CHESNE Patrick
Pascale Chavatte-Palmer, directrice de recherche au sein de l'unité mixte de recherche Inra-EnvA de Biologie du Développement et de la Reproduction (UMR 1198 BDR), est membre de l'IETS depuis 1999. Elle s'est engagée en 2008 dans l'animation du  comité « Health and Safety Advisory Committee », suite aux publications de son équipe sur la santé des clones. Dans ce cadre, elle a contribué à une collaboration étroite entre l’IETS et la Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ») pour une étude sur les clones et développé l'expertise de l'IETS sur la santé des clones, conduisant à la rédaction d'un texte collégial sur les soins nécessaires à ces animaux, qui alimente aujourd'hui le Manuel de l’IETS, considéré comme un ouvrage de référence pour le transfert d’embryon dans le monde entier. L'engagement de Pascale Chavatte-Palmer s'est intensifié avec son élection pour deux mandats de 3 ans au collège de gouvernance de l’IETS, puis l'organisation de la conférence annuelle de l'IETS à Versailles en janvier 2015. Lors de la conférence annuelle de l'organisation, qui se déroulait cette année à Bangkok du 13 au 16 Janvier, l'actuel président, Daniel F. Salamone (Université de Buenos Aires), a annoncé l'élection de Pascale Chavatte-Palmer comme vice-présidente, un statut transitoire, qui préfigure sa prise de fonction en tant que présidente de l'IETS à partir de janvier 2019, pour deux ans. Pascale Chavatte-Palmer assurera la deuxième présidence française de l’organisation, sur les traces de Michel Thibier (président en 1995) et est la quatrième femme à prendre ces fonctions depuis 1974. 

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Autre(s) contact(s) :
IETS (217.398.4697)
Département(s) associé(s) :
Physiologie animale et systèmes d’élevage
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas

Technologies de l'embryon

Sélection de publications de Pascale Chavatte-Palmer

Mini-CV

  • 1989 : Docteur vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort
  • 1989-1997 : Spécialisation en reproduction animale et recherches dans l'espèce équine en Angleterre (internat, Doctorat obtenu en 1995), USA (résidanat) et France (post-doctorat)
  • 1998-2006 : Maître de conférences en reproduction des animaux domestiques, AgroParisTech
  • Depuis 2006 : Chercheuse, puis Directrice de recherches au sein de l'UMR Inra-EnvA 1198 Biologie du Développement et de la Reproduction, Jouy-en-Josas, France​

CV Complet de Pascale Chavatte-Palmer