• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Elise Bordet, prix du public de la Finale MT180 de l'Université Paris-Saclay

Félicitations à Elise Bordet et Arnaud Ferré qui ont relevé le challenge de présenter brillamment en 3 minutes leur sujet de recherche à la finale du concours "Ma thèse en 180 secondes" de l'Université Paris-Saclay. Grâce à sa prestation, Elise Bordet a séduit le public, qui lui a accordé sa préférence. Avec Amicie de Pierrefeu, premier prix du jury, doctorante à Neurospin, elle représentera l'Université Paris-Saclay à la demi-finale nationale du concours qui aura lieu du 5 au 7 avril, à Paris

Annonce de la finale MT180 de l'Université Paris Saclay © E. Bordet / T. Paviot
Par Christine Jez
Mis à jour le 05/04/2018
Publié le 29/03/2018

Le rendez-vous avec le concours "Ma thèse en 180 secondes" est désormais bien inscrit chaque année au calendrier. La qualité des présentations le rendent chaque année plus populaire et médiatique. Le principe est simple : chaque doctorant ou doctorante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche à un auditoire profane et diversifié. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive ! Les meilleurs finalistes de chaque regroupement universitaire s'affrontent ensuite dans le cadre d'une demi-finale, puis d'une finale nationale, avant la finale internationale. 

En 2016, Pauline Maisonnasse, doctorante en immunologie au sein de l'unité de recherche de virologie et d'immunologie moléculaires avait gagné la finale de l'Université Paris-Saclay et représenté brillamment la comue en demi-finale nationale. L'an passé, Renaud Pourpre était en finale du concours à l'échelle de l'Université Paris-Saclay. Tous deux ont bénéficié dans ce cadre d'une formation à la vulgarisation qu'ils ont bien valorisée puisqu'à la suite de leur expérience, et en parallèle à leurs activités professionnelles, ils se sont exercés aux conférences TedX, et ont développé chacun de leur côté des projets de médiation / vulgarisation.

En 2018, parmi les 15 finalistes de l'Université Paris-Saclay qui se sont affrontés le 22 mars à Gif-sur-Yvette, deux candidats étaient issus d'unités de recherche du centre de recherche Inra Ile-de-France - Jouy-en-Josas, ... et activement soutenus par leurs laboratoires

  • Élise Bordet, en 3ème année de thèse au sein de l'unité de recherche de virologie et d'immunologie  moléculaires, dont le sujet de recherche est « Réponse immunitaire innée et adaptative du porc face au virus du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin »  Voir la video de la prestation d'Elise Bordet
  • Arnaud Ferré en 3ème année de thèse entre l’unité de recherche MaIAGE de l'Inra et le laboratoire le LIMSI du CNRS, sur le sujet « Acquisition automatique de connaissances à partir d'articles scientifiques pour la modélisation du développement de la graine chez Arabidopsis thaliana » Voir la video de la prestation d'Arnaud Ferré

Résultats

Parmi les 15 candidats, deux lauréates ont remporté leur accès à la demi-finale nationale du concours MT180 qui aura lieu du 5 au 7 avril 2018 à Paris:

  • Amicie de Pierrefeu sélectionnée par le jury, avec sa thèse intitulée « Apprentissage automatique avec parcimonie structurée : Application au phénotypage basé sur la neuroimagerie pour le trouble du spectre autistique et la schizophrénie », Université Paris-Sud / UNATI.
  • Le public, quant à lui, a choisi Elise Bordet avec sa thèse « Réponse immunitaire innée et adaptative du porc face au virus du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin », AgroParisTech / VIM.

Revivez l'intégralité du live sur la chaîne YouTube de l'Université Paris-Saclay

Contact(s)
Département(s) associé(s) :
Santé animale, Mathématiques et informatique appliquées
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas

Portrait des candidats

Elise Bordet, doctorante en immunologie

Elise Bordet est doctorante en immunologie au sein de l'unité de recherche de virologie et d'immunologie moléculaires de l'Inra (UR 0892 VIM), qui est rattachée au département des Sciences de la Vie de l'Université Paris-Saclay. Ingénieur agronome de formation, Elise s'est rapidement orientée vers la santé en complétant sa formation par un Master recherche en « science cellulaire et moléculaire du vivant, cancérologie-immunologie », lui permettant de développer ses compétences professionnelles dans le cadre de stages à l'Université Robert Gordon d'Aberdeen (Royaume-Uni) et à l'Inserm. C'est avec déjà une belle publication en poche qu'elle s'est engagée dans un doctorat en immunologie avec l'école Doctorale ABIES d'AgroParisTech. Au-delà de son riche début de parcours scientifique, Elise Bordet est investie au sein de collectifs en tant que membre du bureau des doctorants du centre de recherche Inra Ile-de-France - Jouy-en-Josas et de précédemment représentante élue des doctorants au Collège doctoral de l'Université Paris-Saclay. Elle soutiendra fin 2018 sa thèse sur le sujet « Réponse immunitaire innée et adaptative du porc face au virus du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ».

Découvrir le portrait complet d'Elise Bordet dans le numéro spécial MT180 de l'Edition

Arnaud Ferré, doctorant en intelligence artificielle

Arnaud Ferré est doctorant en intelligence artificielle appliquée à la modélisation en sciences du vivant. Dans ce cadre il effectue des recherches sur le text-mining avec l’équipe Bibliome de l’unité de recherche MaIAGE de l’Inra (Mathématiques et Informatique Appliquées du Génome à l'Environnement) et le groupe ILES du laboratoire LIMSI du CNRS (Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur). Ingénieur de l’ENSTA Bretagne spécialisé en « STIC » et en « gestion des organisations », Arnaud Ferré a côtoyé dans son début de carrière les milieux de l’entreprise et de la recherche (Thalès, Intelia, Inria, Centre de neurosciences Paris-Sud), se rapprochant toujours de la recherche… et du plateau de Saclay. Décidé à se doter d’une compétence « Sciences du vivant », il a complété sa formation par un master en « Bio-Informatique et Génomique », avant de s’engager dans un doctorat. Déjà reconnu pour ses compétences professionnelles, Arnaud Ferré est aussi actif sur d’autres fronts. Représentant élu des doctorants au Collège doctoral de l'Université Paris-Saclay, il est aussi coordinateur du festival « Pint Of Science » pour l’Université Paris-Saclay. 

Découvrir le portrait complet d'Arnaud Ferré dans le numéro spécial MT180 de l'Edition