"Filme ta vie d'étudiant": Renaud Pourpre gagne le concours Ile-de-France

Lors de son stage au sein de l'équipe "Epigénétique et microbiologie cellulaire" de l'unité Micalis, Renaud Pourpre a témoigné, avec humour, de son quotidien au labo. Sa vidéo a été doublement primée lors du concours "Filme ta vie d'étudiant" organisé par la région Ile-de-France.

Portrait de Renaud Pourpre, stagiaire M2 au sein de l'unité Micalis en 2014
Photographe: Nathalie Fevez, 171 Avenue Paul Arène, 04200 Sisteron. A donné son accord pour la diffusion de la photo.. © Nathalie Fevez, Nathalie Fevez
Mis à jour le 04/01/2016
Publié le 12/11/2015

Renaud Pourpre a fait ses études dans le cadre du Magistère Européen de Génétique, rattaché à l'Université Paris Diderot P7. Cette formation pour et par la recherche, permet aux étudiants d'aborder de nombreuses thématiques d'un point de vue génétique et épigénétique et comporte deux stages de 3 et 5 mois (en licence 3 et master 1) à l'étranger puis un stage de 6 mois en master 2 au sein d'un laboratoire de recherche. C'est dans le cadre de ce dernier stage que Renaud Pourpre a rejoint l'équipe d'Hélène Bierne de l'institut Micalis, dédiée à la "Patho-épigénétique", c'est-à-dire à la recherche du rôle des régulations épigénétiques dans les maladies infectieuses et immunitaires. Durant six mois, il a travaillé sur l'effet d'un facteur de virulence de Listeria monocytogenes sur une protéine humaine faisant partie d'un complexe de remodelage de la chromatine, afin d'apporter des éléments de compréhension sur le processus qui permet à la bactérie de manipuler la cellule qu'elle infecte.

En avril 2014, il présente une vidéo au concours "Filme ta vie d'étudiant", organisé par la région Ile-de-France. Le principe du concours est simple : il s’agit de filmer son quotidien d'universitaire francilien. L’objectif des organisateurs est de soutenir, dynamiser et valoriser l’enseignement supérieur et la recherche. Les vidéos présentées sont très courtes (de 1 à 3 minutes) et les sujets abordés plutôt libres dès lors qu’ils renvoient une image de vitalité, de dynamisme, de réussite, de compétence et de créativité. Quelques mois plus tard, Renaud Pourpre est doublement primé, recevant le premier prix par vote du public et celui par vote du jury.

Une belle expérience qui va s'inscrire dans la durée puisque l'étudiant a réussi le concours de l'école doctorale Structure et dynamique des systèmes vivants (SDSV) et rejoint l'équipe épigénétique et microbiologie moléculaire (EPIMIC) de Micalis, comme Doctorant 1ère année.

L'institut Micalis

Micalis est une unité mixte de recherche créée le 1er janvier 2010 qui fédère 350 microbiologistes d’Île-de-France de l’Inra et AgroParisTech au sein du Centre de recherche Inra de Jouy-en-Josas.
Micalis est sous la tutelle conjointe de :

  • l’Institut national de la recherche agronomique, où elle est rattachée à 2 départements scientifiques :
    • Microbiologie et chaîne alimentaire (Mica)
    • Alimentation humaine (AlimH).
  • AgroParisTech, grande école européenne d’ingénieurs et de managers dans le domaine du vivant et de l’environnement.

Les 21 équipes de l'institut sont réparties en 3 pôles thématiques :

  • Écosystèmes : les mcrobiotes de l'aliment et de l'hôte
  • Risques et sécurité microbiologique de l'alimentation
  • Biologie systémique, synthétique et biotechnologies : une approche globale des processus biologiques

L'équipe épigénétique et microbiologie cellulaire, rattachée au pôle "Risques et sécurité microbiologique de l'alimentation" analyse l'impact à long terme de bactéries pathogènes sur la santé. En étudiant les processus cellulaires impliqués dans les infections bactériennes persistantes, ainsi que les conséquences de ces infections sur les cellules de l'hôte, les chercheurs apportent des connaissances destinées à faire progresser les traitements contre les infections récurrentes, et contre les empreintes bactériennes qui peuvent contribuer à la genèse des maladies chroniques et complexes, telles que le cancer, les maladies auto-immunes et certaines maladies métaboliques.

Plaquette de l'unité Micalis

Publications de l'équipe EpiMIC