• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

S’exercer à la médiation scientifique : rencontre entre étudiants et chercheurs

Le 9 mars, des chercheurs spécialisés en génétique de la santé accueillaient des étudiants de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines dans le cadre d’un cours sur la communication et la médiation des sciences

. © Inra
Mis à jour le 21/03/2017
Publié le 16/03/2017

L’UFR des Sciences de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines propose à ses étudiants de licence un enseignement transversal de culture générale qui inclut un cours de "Communication et médiation des sciences". L’objectif de ce cours est d’initier les étudiants à la communication et la médiation des sciences, leur en faire comprendre les objectifs et les enjeux et leur montrer les différentes formes que cela peut prendre, mais aussi leur faire découvrir d’autres métiers et/ou d’autres manières d’exercer un métier scientifique, dans une perspective de professionnalisation. Le cours s’appuie sur des visites et de nombreux exemples concrets, qui font l’objet de mises en situation.

Pour illustrer la thématique « médiation scientifique dans un laboratoire de recherche », les étudiants rencontraient cette année les chercheurs de l’équipe GIS (Génétique, Immunité, Santé) du laboratoire GABI (Génétique Animale et Biologie Intégrative, unité mixte de recherche INRA-AgroParisTech). Ce laboratoire entretient, en collaboration avec le CEA, un modèle porcin de mélanome cutané humain dans lequel les tumeurs apparaissent spontanément in utero rapidement après la naissance, métastasent puis régressent spontanément également durant la première année de vie du porcelet. Les chercheurs développent des travaux permettant d'étudier la susceptibilité génétique du développement du mélanome cutané et les mécanismes induisant une régression tumorale spontanée.

La rencontre a eu lieu sur le site de l’Inra à Jouy-en-Josas, où, après une présentation générale du centre de recherche, les étudiants ont assisté à une courte conférence scientifique sur le mélanome du porc et une présentation de quelques projets menés par l’équipe autour du modèle. Ils ont ensuite poursuivi leur visite par la découverte du fonctionnement d’un plateau d’histologie et des dispositifs expérimentaux mobilisés dans le cadre des travaux de recherche présentés précédemment. Les chercheurs leur avaient également réservé une surprise en leur préparant un exercice critique de posters scientifiques, stimulant ainsi l’échange d’expérience et le dialogue. A la suite de cette rencontre, une partie des élèves rédigera un article de style journalistique, exercice pratique de mise en situation dans le cadre du cours, qui constitue par ailleurs un retour très attendu par les chercheurs.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Contact(s) presse :
Service presse Inra
Département(s) associé(s) :
Génétique animale
Centre(s) associé(s) :
Jouy-en-Josas

L’équipe de recherche Génétique, Immunité, Santé

Les thématiques

L’équipe GIS travaille sur les bases génétiques des caractères d’immunité et de santé des animaux, avec trois axes principaux :

  • L’étude des bases génétiques de la réponse immune et de la robustesse des animaux d’élevage et de leurs relations avec la composition du microbiote intestinal et les caractères de production,
  • La génomique fonctionnelle pour l’étude des régulations des interactions entre les pathogènes et leurs hôtes,
  • L’étude du développement et de la régression des tumeurs dans un modèle porcin de mélanome cutané humain.

Les objectifs

Ses recherches ont pour objectif de comprendre les bases génétiques des mécanismes de réponse de l’hôte et ainsi d’améliorer d’une part l’immunocompétence et la robustesse des populations commerciales d’animaux d’élevage, d’autre part les connaissances sur les mécanismes de développement et de régression des tumeurs.

Les finalités

  • réduire l’impact des problèmes de santé tout en réduisant l’usage des intrants médicamenteux (antibiotiques, anti-parasitaires) en élevage,
  • améliorer le bien-être des animaux d’élevage,
  • augmenter la durabilité des filières de productions animales,
  • transposer les résultats obtenus sur le modèle biomédical à la santé humaine.

Les recherches

L’équipe GIS développe des études de biologie intégrative qui cherchent à étudier la contribution de la génétique à des phénotypes d’intérêt (immunité, robustesse, production, mélanome) ainsi que l’effet combiné du microbiote intestinal sur certain de ces caractères. A cette fin, l’équipe utilise des approches de biologie moléculaire et computationnelle, incluant la génomique, la métagénomique intestinale et le phénotypage de la réponse immunitaire. Les principales espèces étudiées par l’équipe sont le porc, comme espèce de production et modèle biomédical de mélanome, le poulet, avec des populations commerciales et des populations expérimentales sélectionnées sur des caractères immunitaires ou l’efficacité digestive et alimentaire.

Page Internet de l'équipe GIS - Sujets de recherche et publications majeures