• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Jouy-en-Josas

27 jan 2017

Etuve ou sont mis en culture des échantillons de bactéries.. © Bertrand NICOLAS - Inra, NICOLAS Bertrand

Conférence "Etude de l’impact des faibles doses d’antibiotiques sur la bactérie Escherichia coli et de leurs conséquences"

Le site de Vilvert du centre de recherche de Jouy-en-Josas recevra prochainement Aurélie Mathieu - INSERM U10001 - unité génétique moléculaire évolutive et médicale (actuellement Phages). Elle donnera une conférence sur le thème "Etude de l’impact des faibles doses d’antibiotiques sur la bactérie Escherichia coli et de leurs conséquences."

Mis à jour le 12/01/2017
Publié le 10/01/2017
Mots-clés : MICROBIOLOGIE

Conférence de Aurélie Mathieu
INSERM U10001 - unité génétique moléculaire évolutive et médicale (actuellement Phages)

"Etude de l’impact des faibles doses d’antibiotiques sur la bactérie Escherichia coli et de leurs conséquences"

Mardi 20 janvier 2017
à 14 heures

Centre de recherche Inra de Jouy-en-Josas
Bâtiment 442 - Auditorium

Une meilleure compréhension de l'impact des antibiotiques sur les bactéries est nécessaire pour augmenter l'efficacité des traitements antibiotiques et pour ralentir l'émergence de la résistance. En utilisant Escherichia coli, nous avons examiné comment les bactéries exposées à des concentrations sublétales d'ampicilline ajustent les profils d'expression génique et le métabolisme pour traiter simultanément les dommages induits par les antibiotiques et maintenir une croissance rapide. Nous avons constaté que les cellules traitées augmentaient la production d'énergie ainsi que la traduction, la réparation et la protection macromoléculaires. Ces réponses sont adaptatives car elles confèrent une survie accrue non seulement au traitement létal de l'ampicilline, mais aussi aux stress létaux non antibiotiques. Cette robustesse est modulée par la disponibilité des nutriments. Il est plausible que cette réponse joue un rôle important dans la robustesse des bactéries exposées aux traitements antibiotiques et les fluctuations environnementales constantes dans les environnements naturels.

Accès au centre de recherche Inra de Jouy-en-Josas

Institut Micalis Inra de Jouy-en-Josas

Contact(s)
Organisateur(s) :
Marie-Agnès Petit